RSS

Réponse à Martineau

04 Sep

Évidemment qu’ils sont déçus (les purs et durs du PQ selon Martineau), 58% des Québécois votent à droite! Il est là le hic! Avec tous les scandales environnementaux (que je n’énumérerai pas), avec la privatisation graduelle des services, les gens se sont laissés séduire par des histoires de «ménage», de médecins de famille, de porte-feuille personnel et de croissance économique. La croissance économique de la droite c’est sous-traitance et privatisation, emplois non syndiqués et diminution de salaire pour un travail égal et surtout, saccage de l’environnement et absence de regénération.

Ce qui doit être reproché à Marois, c’est d’avoir joué le même jeu que les autres, débattre sur des sujets pointus, sans ambitions, des attaques personnelles, au lieu de se maintenir au-dessus de la mêlée en proposant une direction, un projet. En y jouant, elle se frotta au plus opportuniste d’entre tous, François Legault qui vient arracher 27% du vote avec une campagne qu’on résume en deux mots (cités haut soient : ménage, médecins). La droite nous envoient des messages contradictoires, d’un côté il faut se serrer la ceinture, payer plus pour l’école, s’endetter avant de commencer à vivre et travailler plus, de l’autre il faut consommer, des produits de compagnies étrangères qui exploitent notre territoire et nos gens, et faire ainsi rouler une économie en phase terminale qui ne cessent de rougir (au sens d’être dans le rouge).

S’il faut en quelque part se serrer la ceinture, c’est qu’il faut en arracher plus aux patrons, des droits et des avantages sociaux, par la syndicalisation (honnête, nettoyée et pas par la CAQ) pour ensuite consommer des produits plus chers, mais locaux, bios et écolos. C’est simplement faire tourner le roue dans l’autre sens, le seul sens viable qui ne mènera pas à une crise sociale. Comme dit Françoise, le «Québec est riche», à nous d’en profiter. Et ce, ça passe par une éducation citoyenne, éducation aux impacts de nos choix collectifs et individuels sur la communauté, la société et l’environnement!

Jean-François Lisée avait bien raison d’être à la fois déçu et heureux. Charest est dehors, mais la droite domine. L’opposition à ce vieux gouvernement corrompu et hautain s’est divisé entre un parti de conviction et un parti opportuniste (et un parti de très très de conviction avec 6% du vote; QS), ce qui est le reflet de la société québécoise, une société qui grandit et vit des déchirements internes, mais en sortira plus forte.

 

 

 

Advertisements
 
Poster un commentaire

Publié par le 4 septembre 2012 dans Grève étudiante

 

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :